8 mars : notre tract

LE 8 MARS APPROCHE !

À l’ENS comme ailleurs, édudiant.e.s et travailleuses/rs, mobilisons-nous ensemble pour les droits des femmes !

Pourquoi est-il toujours important de se mobiliser pour ce 8 mars 2015, journée internationale du droit des femmes ?

Parce qu’à l’ENS, les femmes salariées subissent d’autant plus d’agressions physiques de leur chef. Parce les compétitions sportives entre écoles normales supérieures (ou interENS) sont l’occasion de déchaînements sexistes, LGBTphobes et racistes. Parce qu’il y a des agressions sexuelles lors des soirées, et que l’administration étouffe ces affaires tout en faisant des remarques culpabilisantes pour les victimes. Parce qu’il n’est toujours pas possible pour les personnes trans d’avoir la possibilité de changer l’état civil des documents administratifs sur simple demande. Parce que la direction et l’administration de l’ENS ne font rien qui pourraient remettre en cause la belle image prestigieuse de leur chère école.

Ce qui arrive à l’ENS n’est pas un cas isolé.

C’est à l’image du reste de l’enseignement supérieur et de la recherche, c’est à l’image du reste de la société. Nous vivons dans une société de classes, patriarcale, LGBTphobe, raciste, islamophobe, antisémite. En ce 8 mars 2015, plus que jamais, il s’agit de se battre pour changer la société, encore plus dans un contexte post-Charlie de déluge islamophobe et raciste. Tandis que le gouvernement utilise l’Union Sacrée pour faire passer des lois antisociales, comme la loi Macron, il enterre la PMA et les droits trans.

Ce n’est pas inexorable ! En 1970, nous avons réussi à construire un grand mouvement féministe qui a permis de légaliser l’IVG et de faire entrer les femmes sur la scène politique. Aujourd’hui, il est temps de reconstruire un mouvement féministe d’ampleur, s’alliant avec touTEs les oppriméEs de la société. C’est ensemble qu’il faut lutter car c’est ensemble qu’on va gagner !

Nous revendiquons :

• des crèches dans tous les établissements publics et privés
• des cellules de veille contre le publics et privés harcèlement sexuel dans tous les établissements publics et privés
• la fin des contrats précaires qui concernent surtout les femmes et plus d’embauche dans les services, pour distribuer le travail entre toutes et tous
• l’égalité salariale entre les hommes et les femmes
• l’accès à la PMA pour toutes
• des pôles santé où on puisse parler librement des questions de genre, de sexualité et de contraception dans tous les établissements
• que la direction des établissements publics cesse de fermer les yeux sur les agressions dans les services et dans les milieux étudiants
• le changement d’état civil pour les personnes trans sur simple demande, le libre accès aux hormones, la possibilité de transitionner quand et comment chacunE le souhaite

Rendez-vous dimanche 8 mars à 14H à Belleville !
On organisera un pot à l’ENS le dimanche en salle Aron à partir de 11H, suivi d’un départ commun. Venez nombreuses et nombreux !

Pourquoi appeler à manifester aux côtés du 8 mars pour touTEs ? Pour défendre un féminisme inclusif et autoémancipateur, un féminisme qui refuse d’exclure certaines personnes de la lutte (qu’elles soient voilées, trans, prostituées). Pour affirmer notre refus de cautionner la politique d’union nationale ; pour continuer à dénoncer le climat et les politiques islamophobes.

Signataires : Action Radicale Féministe, Solidaires étudiantes ENS, CGT FercSup ENS, NPA ENS.

Affiche de la manif :

affiche_8_mars_pour_toutes_2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s